Rechercher

LES 3 GRANDS PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA SOPHROLOGIE

Mis à jour : janv. 23


sophrologue proche toulouse
Principes fondamentaux de la sophrologie

La sophrologie est basée sur un certain nombre de principes que tout sophrologue, mais aussi toute personne qui pratique la sophrologie, doit intégrer dans son quotidien.

Dans cet article, nous abordons les trois principes fondamentaux de la sophrologie que sont :

  • l’action positive,

  • le schéma corporel comme réalité vécue,

  • la réalité objective.

L’ACTION POSITIVE

La science même de la sophrologie est basée sur le positif.

En effet, le but de la sophrologie est d’amener l’être humain à vivre dans un état de conscience (dit Sophronique) tel qu’il puisse vivre en harmonie totale avec lui-même et le monde qui l’entoure.

Cet état de conscience ne peut être atteint que par une activation du positif.

Voilà pourquoi nous devons chercher à toujours activer du positif quoi que l’on fasse. Que ce soit par les mots employés, les images utilisées, les sensations ressenties, etc.

IL NE S’AGIT PAS DE NIER LE NÉGATIF…

Pour autant, il ne s’agit pas de nier le négatif et de le refouler.

Il est plutôt question de dynamiser le positif de sorte qu’il n’y est plus de place pour le négatif (encore qu’il faille s’entendre sur ce que l’on appelle négatif – car comme vous le savez certainement tout est relatif).

Ce qui est intéressant avec ce principe, c’est que toute action positive sur la conscience se répercute positivement sur le reste.

Lorsque vous dynamisez le positif dans le corps, cela se ressent automatiquement sur votre esprit et vos émotions.

Lorsque vous activez des pensées positives, que ce soit en mot ou en image, cela a des effets sur votre corps et vos émotions.

Lorsque vous ravivez une émotion agréable, vous ressentez aussitôt les bienfaits corporellement et mentalement ;

ce qui est d’ailleurs tout à fait logique puisque la sophrologie considère qu’il y a unité, c’est à dire que le corps et l’esprit ne sont pas séparés.

….MAIS D’ORIENTER SES PENSÉES SUR LES ASPECTS POSITIFS DE SA VIE

Le principe de l’action positive produit des effets qui se ressentent sur les 3 périodes de la vie humaine :

  • passé,

  • présent

  • et futur.

Ainsi, lorsque vous activez le positif vécu dans votre passé par exemple, cela vous permet de mieux vivre au présent et de vous projeter plus positivement dans le futur.

Idem, quand vous dynamisez le positif du présent et du futur.

De manière générale, en activant du positif dans une partie de vous-même, vous bénéficiez des répercussions positives dans votre être entier.

LE SCHÉMA CORPOREL COMME RÉALITÉ VÉCUE

Souvent, le schéma corporel est présenté comme l’image que l’on a de son propre corps. Mais, cela n’est qu’une infime partie de ce que représente réellement le schéma corporel.

Pour bien cerner le concept, il faut considérer que le corps est le lieu ou la conscience de l’être que vous êtes se révèle et se manifeste au monde entier.

En ce sens, le corps est ce lieu merveilleux où peuvent s’exprimer toutes les potentialités de l’être.

Ainsi, le schéma corporel apparaît davantage comme la totalité de ce que vous êtes vraiment en tant que conscience (K. Graf Durckeim – le Sage de la Forêt Noire parlait du corps que l’on est), étant incarnée comme réalité dans toutes les dimensions du corps (des plus superficielles aux plus profondes).

La sophrologie, par les exercices qu’elle propose, va donc vous amener à aller à la rencontre de votre corps, à le dynamiser, l’activer, le transformer même afin de le découvrir dans des dimensions qui vous étaient jusque-là peut-être inconnues.

LE PRINCIPE DE RÉALITÉ OBJECTIVE

Par ce principe, un sophrologue est appelé à se connaître lui-même. Ce dernier doit avoir conscience de son propre état de conscience (sa réalité objective).

C’est à cette seule condition, qu’il pourra accompagner les autres dans leur cheminement sophrologique sans projeter sur eux, ses limites et conditionnements.

Ce principe doit être ensuite étendu à tous ceux qui pratiquent la sophrologie.

Car, il permet, en toute conscience, d’entrer en relation avec les autres et le monde d’une manière plus consciente et moins conditionnée.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout